A+ A-

Capsule des assurances : Les meubles et objets antiques (partie 2)

Nous mentionnions dans notre capsule précédente que le règlement des sinistres touchant les biens antiques est une source importante de désaccord entre un assuré et son assureur, à plus forte raison si lesdits biens ont été totalement détruits, lors d’un incendie, par exemple. Mieux vaut prévenir que guérir comme le dit le proverbe!

Aussi fastidieux que cela puisse paraître, la meilleure façon d’éviter les désaccords et les frustrations lors d’un sinistre est de s’y préparer en complétant une liste de tous les meubles et objets antiques que l’on désire assurer en indiquant leurs valeurs spécifiques. La liste comprendra la description détaillée du bien et de sa valeur telle qu’estimée par son propriétaire. Une photo de chaque item apporte encore plus de poids à une réclamation. On transmettra ensuite une copie des documents à son courtier afin qu’il les ajoute au dossier.

Le programme Heritas a introduit une méthodologie efficace afin de permettre à ses assurés d’éviter les désagréments et les désaccords lors d’un sinistre.

Par  Lussier Dale Parizeau

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.