A+ A-

Jean-Paul L’ALLIER (1938-2016)

Un maire modèle

et un grand défenseur du patrimoine

Pendant ses années à la mairie de la Ville de Québec (1989 – 2005), Jean-Paul L’Allier s’est taillé une réputation d’administrateur de grand talent et de visionnaire. Il a entrepris des travaux ambitieux qui sont reconnus comme étant une contribution importante au développement de Québec. Homme de culture, maire sensible aux défis de l’urbanisme, il a su mettre en valeur le patrimoine de cette ville riche de quatre cents ans d’histoire. Ses réalisations démontrent bien que le patrimoine n’est pas un fardeau au plan financier. Au contraire, il peut servir de levier au développement économique.

Les participants au congrès de l’APMAQ tenu à Québec en 2000 se rappelleront de la visite guidée par Luc Noppen du quartier Saint-Roch et, notamment, de la rue Saint-Joseph alors en restauration et revitalisée depuis pour le plus grand bonheur de ses marchands et de ses habitants. Parmi les autres réalisations de Jean-Paul L’Allier mentionnons l’aménagement des rives de la rivière Saint-Charles, du jardin Saint-Roch, du complexe de la Méduse, de la colline parlementaire et la transformation du Palais Montcalm en Maison de la musique.

Chacun des chantiers mis en œuvre par le maire L’Allier témoigne d’une vision d’ensemble du territoire et d’un projet de ville longuement mûri qui s’est traduit par un embellissement remarquable de la ville de Québec. Tous s’accordent pour dire qu’il a joué un rôle historique dans le développement de la Capitale. Sous sa gestion, la ville de Québec, haut-lieu de la civilisation française en Amérique, est devenue une destination touristique internationale. Jean-Paul L’Allier est d’ailleurs à l’origine de l’Organisation des villes du patrimoine mondial (OVPM) lancée à Fez au Maroc en 1993. Il en sera président jusqu’en 1999.

Depuis 2009, l’Ordre des urbanistes du Québec décerne le Prix Jean-Paul-L’Allier pour honorer un élu québécois qui s’est distingué par sa vision, son leadership et ses réalisations en urbanisme et en aménagement du territoire. Un autre prix à son nom récompense une réalisation récente touchant «la conservation, la mise en valeur ou la gestion» d’un bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Diplomate, ministre de la culture responsable du Livre vert sur la politique culturelle du Québec dans le gouvernement Bourassa et maire de la ville de Québec pendant seize ans, Jean-Paul L’Allier laisse en héritage le souvenir d’un maire modèle et d’un homme politique inspirant.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.