A+ A-

Un automne occupé

Louis Patenaude, président de l'APMAQ

Louis Patenaude, président de l’APMAQ

Sortant des sentiers battus, l’APMAQ s’est rendue jusqu’à Métis, en bord de mer, les 23 et 24 septembre dernier. Les célèbres jardins, en ce beau début d’automne, étaient à la hauteur de leur réputation. Grâce aux explications fouillées de nos guides et du directeur des Jardins, Alexander Reford, dont le nom est intimement lié aux origines des lieux, les participants ont apprécié pleinement la visite de la maison écologique, de la villa Estevan, ancien chalet de pêche, et d’une maison ancienne représentative de la vocation estivale de la région (voir p. 6).

Quant à notre assemblée générale annuelle, elle a eu lieu le 15 octobre à Saint-Damien-de-Buckland dans la campagne vallonnée de Bellechasse. Les participants ont admiré la magnifique chapelle des soeurs de Notre-Damedu-Perpétuel-Secours de même que leur musée ainsi qu’une maison ancienne typique de ces contrées et une des rares granges octogonales du Québec.

UN SOMMET RÉUSSI
Le 1er novembre, l’APMAQ a participé au Sommet national du patrimoine bâti du Québec organisé par la Table de concertation1. L’événement qui a réuni 180 personnes avait lieu dans un endroit emblématique du patrimoine contemporain montréalais soit la tour du stade olympique (voir p. 4).

Le Sommet a été l’occasion de discussions en ateliers où les participants se sont interrogés sur les enjeux du patrimoine et ont formulé des suggestions. La Table de concertation devra tirer les leçons de cette rencontre et se pencher sur les suites qu’il convient de lui donner. La Lucarne en rendra compte le moment venu.

UN PLAN STRATÉGIQUE EN GESTATION
Une démarche qui n’est pas sans parenté avec celle du Sommet a eu lieu au sein de l’APMAQ lors de la journée de consultation tenue le 11 novembre dernier. Il s’agissait de mettre à jour notre plan stratégique. Les participants étaient invités à identifier les défis qui se posent à nous et les moyens dont il faudrait se doter pour les relever.

Les discussions par groupes ont été très productives et les idées émises font présentement l’objet d’une compilation. Un rapport-synthèse en sera tiré et la réflexion se poursuivra au cours des prochains mois.

L’automne a été fort occupé mais l’année qui vient ne le sera pas moins. Des activités sont déjà planifiées. Qu’il suffise, pour l’instant, de prendre connaissance du programme de visites pour 2018.


Article tiré de La Lucarne hiver 2017-2018 (Vol XXXIX, numéro 1).

© APMAQ 2017. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.