A+ A-

Ma bibliothèque – Promenades dans le passé de Montréal

Promenades dans le passé de Montréal
Dinu Bumbaru & Laurent Turcot (2017). Les éditions La Presse (Montréal), 310 pages.

Les auteurs ont répondu à une invitation des éditions La Presse qui désiraient redonner vie aux milliers de photos publiées sur Montréal dans La Presse depuis sa fondation en 1884. Ils firent des choix pour faciliter la découverte d’un fil conducteur.

Ce travail a été inspiré des Chroniques d’Hector Fabre (1877) évoquant « comment autrefois on flânait à Montréal plus gaiement qu’aujourd’hui. La ville n’avait qu’une rue, la rue Notre-Dame. Il y avait une rivière dans la rue Craig, On allait à la chasse rue Sherbrooke. Il fallait être armé jusqu’aux dents pour se risquer vers le Beaver Hall. L’été, on faisait des parties de canot de la Place-Viger au Griffrintown ».

Ainsi apparut le thème de l’ouvrage « Montréal, un paysage urbain en constante évolution ». Certaines des plus belles pièces de la collection La Presse montrent les changements dans la ville de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui. Plusieurs de ses photos constituent les premiers témoignages de son histoire.

Les thèmes abordés pour témoigner des changements évoquent la présence de chantiers, tels celui de la construction de magasins à grande surface, la création de grands ensembles tels les banques, l’aménagement des rues principales, l’apparition de lieux de divertissements sans oublier l’importance de traiter les catastrophes saisonnières. Les auteurs ont choisi de présenter cette matière vivante à travers une seule lorgnette, celle des changements et des transformations de Montréal à travers le temps.

La ville du XXIe siècle tente aujourd’hui de se redéfinir et de renforcer son identité singulière, celle d’une ville ouverte sur le monde où il fait bon vivre. Les archives photographiques de La Presse constituent à cet effet un remarquable témoignage et un jardin d’images à travers lequel les aînés peuvent se rappeler avec émotion des événements significatifs de leur enfance à Montréal.

Ce livre pourrait également plaire aux personnes qui ont dû quitter leur pays d’origine et qui ont choisi Montréal comme port d’attache.  Les uns et les autres pourraient échanger leurs représentations de ce qu’est une ville où il fait bon vivre et tenter ensemble de rendre Montréal une cité plus ouverte à la diversité et aussi plus humaine. -M.-L. B.


Article tiré de La Lucarne – Printemps 2018 (Vol XXXIX, numéro 2).

© APMAQ 2018. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.