A+ A-

Prix Robert-Lionel Séguin 2016

Richard Pedneault, lauréat du prix Robert-Lionel-Séguin, sous le regard de Lady Laurier peinte par Suzor-Côté, dans le Musée Laurier de Victoriaville. Crédit photo : Manon Toupin, gracieuseté de www.lanouvelle.net.

Richard Pedneault, lauréat du prix Robert-Lionel-Séguin, sous le regard de Lady Laurier peinte par Suzor-Côté, dans le Musée Laurier de Victoriaville. Crédit photo : Manon Toupin, gracieuseté de www.lanouvelle.net.

Prix Robert-Lionel Séguin :
Richard Pedneault, un défenseur tenace du patrimoine

Richard Pedneault s’est dédié, sur près de 30 ans, à la valorisation, la sauvegarde et l’utilisation judicieuse du patrimoine bâti. Arrivé à Arthabasca (aujourd’hui un secteur de Victoriaville) en 1988 pour occuper le poste de conservateur du Musée Laurier, monsieur Pedneault a su reconnaître rapidement tout le potentiel de la maison de Laurier et de son environnement hautement patrimonial. Au fil des 28 ans à la tête du Musée, il a quadruplé l’institution en superficie par l’acquisition, la restauration et l’animation de la Maison et la Grange Fleury ainsi que l’Hôtel des Postes.

Monsieur Pedneault a démontré tout au long de sa carrière un engagement indéfectible à la cause du patrimoine en contribuant à la sauvegarde et à la mise en valeur de nombreux bâtiments de son quartier ainsi qu’à la valorisation du rôle que joue le patrimoine et la culture dans le développement socioéconomique d’une collectivité. Il a participé activement à l’élaboration des premières « politique culturelle » et « politique du patrimoine » de Victoriaville. Son action a rayonné bien au-delà de son milieu. Et son travail déterminé a réussi à gagner la reconnaissance de toute sa région malgré un contexte politique parfois difficile et les nombreuses embûches que pose aujourd’hui la préservation du patrimoine en région. Le lauréat a été au cœur d’une diversité d’initiatives culturelles qui illustrent une vision élargie de ce que doit être le patrimoine vivant d’une collectivité.


Article tiré de La Lucarne hiver 2016-2017 (Vol XXXVIII, numéro 1).

© APMAQ 2017. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.