A+ A-

Congrès et assemblée annuelle 2016 chez les Augustines

Les 12 et 13 novembre 2016, une cinquantaine de membres de l’APMAQ ont tenu leur Assemblée générale annuelle au monastère des Augustines, à Québec, un lieu historique national maintenant légué par les religieuses à la population sous la forme d’une fiducie d’utilité sociale pour assurer la pérennité de leur legs. Ce précieux patrimoine, témoin des tout débuts de la Nouvelle-France, nous rappelle le courage de trois religieuses de Dieppe embarquées sur une caravelle en 1639 pour fonder dans la colonie naissante un hôpital, l’Hôtel-Dieu de Québec. C’est en ce lieu même que monsieur Denis Robitaille, chargé de projet pour les Augustines, nous a accueillis. Avec éloquence, il a relaté l’évolution de cette immense œuvre caritative fondée sous le règne de Louis XIII et maintenue sans interruption jusqu’à nos jours.

La transformation respectueuse de l’ancien cloître en un complexe qui rassemble hôtellerie, restaurant et musée s’est étalée sur plusieurs années et a été financée par un important don des religieuses, par les gouvernements du Canada et du Québec ainsi que par la Ville de Québec. Le prix de ce chantier monumental, d’envergure patrimoniale unique au pays, s’élève à 42 millions de dollars.

Pendant deux jours, les participants ont pu mesurer la réussite totale de cette mise à niveau qui conjugue avec bonheur l’ancien et le moderne. Les aires communes tout comme les chambres de l’hôtellerie ont bénéficié de commodités contemporaines sans en altérer le charme austère d’antan; en effet, de nombreux meubles des XVIIe et XVIIIe siècles parsèment les couloirs et les chambres, témoins de la rigueur monastique. Monsieur Alain Lachance, professeur d’ébénisterie, nous en a décrit les moindres détails stylistiques. L’atmosphère feutrée de l’hôtellerie, le silence observé au déjeuner et les rires dans les salles communes nous ont fait revivre plus de trois siècles de dévouement total auprès de milliers de malades dans la joie sereine de l’accomplissement de leur mission.

L’Assemblée générale de 2016 dans ce haut lieu historique nous a rappelé notre travail de protection du patrimoine à l’instar des Augustines qui ont compris mieux que bien d’autres la nécessité de transmettre aux générations futures leur passé glorieux, leurs archives et leur héritage culturel. Elles continueront ainsi discrètement à prolonger leur mission de guérison des corps et des âmes dans ce couvent réinterprété à la moderne, berceau de la première communauté de religieuses hospitalières en Nouvelle-France.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.