A+ A-

Capsule d’assurance : Comment être un consommateur averti?

Comment être un consommateur averti?
Lussier Dale Parizeau

Être un consommateur averti en matière d’assurance requiert un peu de temps et d’effort : il faut magasiner et comparer, mais pas seulement les prix! Il faut également se renseigner sur les garanties, les exclusions, les limitations, etc. Voici quelques recommandations pour vous aider dans vos démarches.

Déclaration de risque

Un contrat d’assurance requiert la bonne foi des deux parties, l’assuré et l’assureur. Il ne faut pas mentir ni omettre des éléments quand on décrit le risque, comme le fait que son fils conduit par exemple, qu’on a eu un sinistre, qu’on prend l’auto pour le travail ou qu’un assureur a déjà refusé de nous assurer. Les fausses déclarations ou les réticences peuvent coûter très cher, bien plus que les quelques dollars que l’on pense économiser : l’assureur peut en effet annuler le contrat et rembourser la prime, sinon verser une indemnité proportionnelle au rapport entre la prime perçue et celle qui aurait dû l’être.

La bonne foi exige donc de répondre franchement aux questions posées et aussi de dévoiler de son propre chef tout ce qui est important et susceptible d’influencer raisonnablement l’assureur.

Aggravation de risque

Cette exigence de bonne foi se répète annuellement à l’échéance ou en cas de changement de risque en cours de terme : il faut en tout temps aviser son courtier de changement de situation.

En cas de sinistre

La bonne foi est aussi de mise à l’occasion d’un sinistre. La réclamation mensongère sera sanctionnée, parfois même jusqu’à perdre tout droit à une indemnité.

Renouvellement

Quand on renouvelle sa police, il faut prendre le temps de faire le point sur ses besoins (une nouvelle piscine, un nouveau bateau, son bureau à la maison, un chien), de vérifier ses protections et les montants prévus, etc. Il est très utile d’en discuter avec votre représentant, d’examiner les nouvelles protections qu’il offre, revoir celles que vous avez déjà déclinées, réviser les montants d’assurance, surtout pour la valeur de reconstruction de sa maison, mais aussi pour les limitations sur certaines catégories de biens comme les bijoux ou les vélos. Quand vous recevrez votre renouvellement, prenez le temps de vérifier les conditions particulières qui vous donnent les renseignements sur votre protection personnelle.


Article tiré de La Lucarne – Automne 2019 (Vol XL, numéro 4).

© APMAQ 2019. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.