A+ A-

Un automne à l’APMAQ

UN AUTOMNE À L’APMAQ
Louis Patenaude, Président de l’APMAQ

Le présent numéro de La Lucarne poursuit la réflexion entreprise précédemment sur les granges anciennes par Arthur Plumpton, ainsi que sur l’importance des arbres, pour une sauvegarde patrimoniale bien comprise, par Thérèse Romer. Vous découvrirez aussi un bel exemple de réutilisation d’un bâtiment ancien, celui du 1700 La Poste.

Congrès 2014 à Shawinigan

Le congrès de 2014, tenu à Shawinigan, nous a fourni l’occasion de travailler à nouveau avec l’Association québécoise du patrimoine industriel (Aqpi) en raison de l’histoire et du bâti des lieux qui se prêtent admirablement à une telle collaboration. C’est ainsi que, du haut d’un pylône situé au coeur de la Cité de l’énergie, les participants ont observé le site des chutes qui ont fait la prospérité de la région; ils ont visité, entre autres, deux centrales hydrauliques restaurées, quelques maisons patrimoniales et, enfin, ils ont admiré l’oeuvre extraordinaire et insuffisamment connue d’Ozias Leduc dans l’église Notre-Dame-de-la-Présentation.

Le congrès s’est déroulé à la Maison de la culture Francis-Brisson, un ancien club privé où se réunissaient les administrateurs anglophones des ressources hydrauliques locales (voir la page couverture de La Lucarne, automne 2014). Édifié en 1912, l’immeuble a été magnifiquement restauré à l’occasion de son centenaire. Le maire Michel Angers nous y a accueillis et nous a tenu les propos les plus encourageants sur l’attitude et l’action de sa ville en ce qui touche la sauvegarde et la mise en valeur de son patrimoine bâti. Notons, à ce sujet, que Shawinigan s’est dotée récemment d’une politique du patrimoine. Dans sa conférence, M. Benoît Gauthier, directeur des Arts et de la Culture de la ville de Trois-Rivières, nous a brossé un tableau réaliste de la situation du patrimoine de la région.

Assemblée générale

L’Assemblée annuelle de l’APMAQ tenue le 21 septembre a été l’occasion de passer en revue la dernière année. L’apparition sur le marché québécois, après plus de dix ans d’efforts, du produit d’assurance habitation Heritas conçu spécialement pour les propriétaires de maisons anciennes a été soulignée. On a également mentionné la relance de notre Comité de sauvegarde dont l’action a été remarquablement dynamique.

Célébration des 30 ans du prix Robert-Lionel-Séguin

Le 30e anniversaire du prix Robert-Lionel-Séguin a été souligné avec éclat lors d’une activité qui a eu lieu le 5 octobre dernier au moulin de Pointe-du-Lac. Plusieurs lauréats du prix y ont participé. Thérèse Romer a évoqué les débuts du prix établi peu de temps après la fondation de l’APMAQ. Le prix 2014 a été attribué à Yvan Fortin, ethno-historien (voir page 11). Après la visite du moulin, la journée s’est terminée comme prévu par le récital de Gaëtan Leclerc. Je saisis cette occasion pour remercier la Fondation maisons anciennes du Québec, Dale Parizeau Morris Mackenzie, toutes les personnes qui nous ont apporté une aide financière précieuse ainsi que les bénévoles dont le rôle a été essentiel. Leur générosité nous touche.

Calendrier 2015

L’année 2015 s’annonce déjà. On trouvera les dates des visites du dimanche en page 12. Vous pouvez dès maintenant vous y abonner. Les coûts des forfaits sont les mêmes que ceux de l’an dernier. Quant au congrès de 2015, à la suite de consultations sur la question, nous envisageons de le tenir selon une formule allégée. Nous sommes d’avis qu’un plus grand nombre de membres seront en mesure d’y participer. Par ailleurs, nous planifions en ce moment une activité inédite qui aura lieu à l’Île d’Orléans, site dont on ne saurait se lasser, en mars 2015, soit au temps des sucres. Les détails se trouvent en page 12. D’ici là je vous fais, à titre personnel comme au nom de l’APMAQ, mes vœux les plus sincères pour Noël et le Nouvel An.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.