A+ A-

Visite à Saint-Damien et remise du prix Thérèse-Romer 2017

Maison mère et couvent des Soeurs Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours

Maison mère et couvent des Sœurs Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours. Élisabeth Lapointe 2011, Société historique de Bellechasse

Visite à Saint-Damien et remise du Prix Thérèse-Romer 2017
Le dimanche 15 octobre, 2017

Cette année, dans le cadre de son Assemblée générale annuelle et de la remise du prix Thérèse-Romer, l’APMAQ accepte avec grand plaisir l’invitation de la Société historique de Bellechasse de découvrir les municipalités de Saint-Damien-de-Buckland et d’Armagh, situées dans la région Chaudières-Appalaches.

Créée officiellement en 1867, la circonscription de Bellechasse connaissait bien avant cette date un développement agricole et forestier et par la suite un essor manufacturier.

Armagh a été fondé en 1799 et érigé civilement en paroisse en 1862 alors que St-Damien-de-Buckland est fondé officiellement en 1882 par le père Joseph-Onésime Brousseau et Sœur Virginie Fournier fondateurs des Soeurs de Notre-Dame du Perpétuel Secours.

Voulant souligner le 125e anniversaire de leur communauté, les religieuses nous offrent le privilège de visiter leur musée, une collection privée qui décrit, par des objets recueillis au fil des ans, l’histoire de la communauté locale et religieuse dans un milieu rural. Suivra une visite de la Maison Souvenir, le premier presbytère, celui du père Brousseau, restauré avec le souci de l’histoire et une visite de la chapelle dédiée à Sainte-Anne-des-Montagnes, datant de 1906. La présence religieuse de Saint-Damien a contribué, entre autres, à la création d’une école de sciences ménagères, d’une école normale, et d’un orphelinat.

Jusque vers la fin du 20e siècle, Saint-Damien a hébergé jusqu’à sept scieries. Un des résidents possède toujours l’équipement qui a servi à l’une de celles-ci.

Avec l’arrivée de l’électricité en 1926, Saint-Damien ouvre ses portes à l’industrie. Suivra en 1939 l’ouverture d’une manufacture de balais qui deviendra par la suite IPL, une industrie de moulage des matières plastiques, entreprise toujours en vigueur.

De plus, les résidents d’Armagh nous accueillent dans une grange octogonale datant du début du XXe siècle, témoin de la vie agricole de l’endroit, ainsi que dans une résidence typique des années 1900-1920 où le propriétaire expliquera les méthodes de construction des maisons en pièce sur pièce de la région.

En fin de journée, la fromagerie artisanale Cassis et Mélisse nous invite à une dégustation de ses produits artisanaux et à une visite de la bergerie dans un décor pastoral. Cette entreprise familiale est un bon exemple de la projection du savoir-faire patrimonial dans un avenir prometteur.

L’Assemblée annuelle et la remise du prix Thérèse-Romer se dérouleront entre 11h00 et 14h, entrecoupés d’un casse-croute au réfectoire du couvent.

Une région à découvrir !!


Article tiré de La Lucarne, automne 2017 (vol. XXXVIII:4).

© APMAQ 2017. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.