A+ A-

Des rendez-vous de conséquence

Louis Patenaude, président de l’APMAQ

Louis Patenaude, président de l’APMAQ

Des rendez-vous de conséquence

La deuxième édition des Rendez-vous Maestria organisée par le Conseil des Métiers d’art du Québec s’est tenue les 15 et 16 mars 2018. Le marché Bonsecours, endroit hautement patrimonial s’il en est, a accueilli les artisans et les organismes patrimoniaux comme l’APMAQ. Cet événement, dont la fréquentation a augmenté par rapport à l’an dernier, fait sa marque dans le milieu patrimonial. Pour les organismes dont le nôtre, qui visent la connaissance du patrimoine et sa sauvegarde, c’est l’occasion de faire état de leur mission et de leurs modalités d’action auprès d’un public ciblé; ils consolident également leurs liens les uns avec les autres. Les artisans, pour leur part, rencontrent et échangent comme on en trouvera un bel exemple en lisant l’entrevue avec la vitrailliste Geneviève Gamache dans ce numéro. Les nombreuses conférences portant sur différents aspects de la problématique patrimoniale remplissent une mission informative éclairante. De cet ensemble, il résulte une interaction qui apportera, au fil des ans, un supplément de cohésion précieux à notre milieu patrimonial. L’APMAQ souhaite longue vie à cette heureuse initiative du Conseil des Métiers d’art du Québec.

Shoebox

Nous avons été interpelés, au cours des derniers mois, à propos d’un type de patrimoine bâti considéré comme modeste et qui, pour cette raison peut-être, a été jusqu’à maintenant ignoré. Or, grandiose ou modeste, le patrimoine nous importe et c’est ainsi qu’on trouvera un texte de Gabriel Deschambault (prix Robert-Lionel-Séguin 2011) sur les maisons dites Shoebox.

Lors des Rendez-vous Maestria 2018, Madame Christine Gosselin, responsable du patrimoine au Conseil municipal de Montréal, a attiré l’attention des participants sur la possible disparition d’une maison de ce type en rappelant qu’on disposait de trente jours pour faire appel de cette décision. L’APMAQ a fait des représentations auprès des autorités compétentes en insistant sur l’importance d’établir des critères généraux applicables à ce type de construction avant d’en venir à des mesures irréversibles. La maison sera démolie et sa belle façade sera sauvegardée. Cependant, un moratoire visant ces maisons a été déclaré et demeurera en vigueur jusqu’à ce qu’un règlement portant sur le traitement à leur donner soit adopté. L’APMAQ suivra ce dossier qui aura sans doute un effet d’entraînement ailleurs.

Vers un plan stratégique pour l’APMAQ

L’APMAQ a procédé à une deuxième réunion concernant son futur plan stratégique. La réflexion se poursuit et un projet sera disponible dans un proche avenir. Toutes les suggestions sont les bienvenues et l’APMAQ remercie toutes les personnes qui ont voulu ou voudront participer à cet effort.

 


Article tiré de La Lucarne – Été 2018 (Vol XXXIX, numéro 3).

© APMAQ 2018. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.