A+ A-

Questions de sauvegarde

QUESTIONS DE SAUVERGARDE :
Retour sur Saint-Malachie et Pointe-Claire

Louis Patenaude, président de l’APMAQ

Maison Bissonnette de Saint-Malachie @Patricia Nadeau

Maison Bissonnette de Saint-Malachie @Patricia Nadeau

Lors de la belle visite effectuée par l’APMAQ à Saint-Malachie au cours de l’été 2018, les participants ont admiré la conversion de l’ancien magasin général en bibliothèque municipale. Après avoir servi au commerce pendant des années, les étagères et les comptoirs, soigneusement conservés, reçoivent maintenant les livres et les documents de la bibliothèque. De l’avis de tous, il s’agit d’un exemple fort réussi d’un nouvel usage attribué à un immeuble dépourvu de sa fonction première et on en a félicité la municipalité. C’est donc avec surprise et déception que nous avons appris l’intention de la ville de démolir une maison construite vers 1860, habitée jusqu’à récemment et en bon état, dans le but d’aménager un stationnement lequel desservirait le dépanneur voisin. En réponse aux opposant qui n’ont pas manqué de s’exprimer, un groupe de citoyens a proposé au public la signature d’une pétition en appui à la démolition. Double surprise! À ce jour, 400 personnes ont apposé leur nom au bas de cette stupéfiante requête. Alertée, la ministre de la Culture et des Communications, a émis, en janvier, une ordonnance visant à retarder la démolition. À l’expiration du délai imparti, la maison n’ayant pas été classée, la municipalité a décidé, le 1er avril, de la démolir. Il s’agit assurément d’une lourde perte pour ce village d’autant que la maison faisait partie de l’ensemble patrimonial composé de l’église, du presbytère et de la bibliothèque.

 

Hôtel Charlebois, Pointe-Claire, QC, vers 1910 Anonyme Don de Mr. Stanley G. Triggs MP-0000.904.5

Hôtel Charlebois, Pointe-Claire, QC, vers 1910 Anonyme Don de Mr. Stanley G. Triggs MP-0000.904.5

Hôtel Pointe-Claire (1920)

Hôtel Pointe-Claire (1920)

Le numéro de l’automne 2018 de La Lucarne faisait état du cas de l’hôtel Pointe-Claire/ Le Pionnier, construit en 1901 et situé au cœur du vieux village de Pointe-Claire. On souhaitait son remplacement par un immeuble à condos. Malgré une solide opposition de la part des citoyens en raison de son inadaptation au contexte bâti du vieux village, opposition à laquelle s’était jointe l’APMAQ, la destruction de l’immeuble a été alors autorisée. Cependant, la Ville avait décidé de rouvrir le dossier quant au projet de remplacement et un espoir était donc permis de ce côté. En février 2019, une deuxième version du projet, élaborée par le promoteur, s’est heurtée à l’opposition du public pour les mêmes raisons que la première. Or, malgré tout, le 21 mars dernier, la municipalité a autorisé la construction de cet immeuble. Au moment de rédiger le présent texte, les défenseurs du patrimoine font appel de cette décision. Il est clair qu’une telle construction aurait un effet d’entraînement dévastateur sur les constructions anciennes du vieux village.

Que faire devant de tels cas sinon redoubler d’efforts en vue du progrès de notre culture patrimoniale. La Lucarne informera ses lecteurs de la suite des choses.


Article tiré de La Lucarne – Printemps 2019 (Vol XL, numéro 2).

© APMAQ 2019. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.