A+ A-

Info-Patrimoine

Un haut lieu patrimonial accessible à tous

13 mars 2015 4:22 Crédit: Monastère des Augustines.

Il y a 375 ans cette année, trois Augustines quittèrent leur monastère en France pour débarquer à Québec afin d’y construire un hôpital en mesure de répondre aux besoins des autochtones et de quelque 300 colons français qui s’y étaient établis depuis l’arrivée de Champlain, en 1608. Fondatrices de douze... Voir l'article

Les bâtiments agricoles au Québec – Partie II

17 décembre 2014 4:32 Grange de style à comble brisé de Charlevoix, regroupement dans un seul édifice des bâtiments-blocs (milieu du 20e).

De l’agriculture de subsistance à l’agriculture marchande : 19e et début du 20e siècles Nous sommes à la fin du 18e siècle. L’agriculture et l’architecture agricole sont à la veille de changements importants. Les premières habitations et bâtiments agricoles des 17e et 18e siècles s’inspiraient des constructions médiévales. Pendant presque deux... Voir l'article

Un village au coeur de la ville « Le Coteau Saint-Louis »

17 août 2014 5:01

Les lecteurs de La Lucarne sont relativement familiers avec les belles demeures ancestrales des différents villages du Québec. Nichées au cœur de magnifiques villages, on s’imagine souvent que ces maisons n’existent qu’en milieu rural ou en région. Eh bien…détrompez-vous; il en existe encore au cœur des grandes villes. Côte-Saint-Louis, le... Voir l'article

Les bâtiments agricoles au Québec – Partie I

17 août 2014 4:43 Trois bâtiments de ferme du XIXe et du début du XXe siècle, reflétant des caractéristiques des bâtiments des XVIIIe et XIXe siècles.

Les XVIIe et XVIIIe siècles d’une tradition architecturale Au cours de mes voyages à travers la belle campagne québécoise, je me suis arrêté souvent devant les fermes traditionnelles où j’ai été vite impressionné par la qualité et la variété des bâtiments agricoles, leur architecture, leur emplacement et leur environnement, leur... Voir l'article

Infolettre

L'infolettre, uniquement en version électronique, est publiée quatre fois l'an généralement entre deux publications de la revue La Lucarne. C'est un moyen de communication rapide et efficace permettant d'être au courant des activités, des événements majeurs et des primeurs de l'APMAQ.