Entrevue avec Olivier Toupin, un artisan maçon et un conservateur du patrimoine en devenir

1 juin 2020

Pas Louis Patenaude

Comment êtes-vous devenu maçon ?

Je suis « né dedans ». Mon père est un artisan-maçon et j’ai grandi dans une maison du XVIIIe siècle à Calixa-Lavallée. L’été de mes 15 ans, j’ai travaillé sur un chantier à différentes tâches liées à la restauration. Par la suite, je me suis inscrit au CÉGEP du Vieux-Montréal en techniques architecturales et j’ai obtenu mon DEP (diplôme en études professionnelles), en briquetage-maçonnerie, de l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe. Après avoir travaillé à la pose de briques pendant un certain temps, j’ai entrepris un baccalauréat en histoire de l’art à l’UQAM afin de me doter des connaissances nécessaires à une compréhension de l’historique des bâtiments anciens.


Vous devez être membre pour lire la suite.

  Devenez membre



  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.