Une belle qui ne veut pas mourir : La maison de Zoé Casavant

23 février 2021

Andrée Bossé

Amour, délice et orgue… La langue française, au pluriel, les décline au féminin. Saint-Hyacinthe, la famille Casavant, les grandes orgues et leur rayonnement international, tout nous rappelle cette entreprise prestigieuse. Au-dessus du portique d’origine, le chiffre « 83 » est buriné à l’acide sur le verre depuis près de 150 ans.


Vous devez être membre pour lire la suite.

  Devenez membre



Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.