Il faut sauver ces colonnes

26 mai 2021

Jean Lapointe

À l’hiver 1987, le 22 janvier vers 3 h 15 du matin, la ville de Lévis fut la proie d’un pyromane dont l’oeuvre destructrice dévasta une partie ancienne du centre-ville. C’est ainsi qu’une suite de trois bâtiments mitoyens du milieu du XIXe siècle en briques d’Écosse fut la proie des flammes, dont le mythique édifice J.-B. Michaud et fils et son spectaculaire lanternon de style Second-Empire, emblématique de la côte du Passage. 


Vous devez être membre pour lire la suite.

  Devenez membre



  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.