Mot du président

3 décembre 2021

Christian Denis, prix Robert-Lionel-Séguin 2020 et Louis Tremblay

L’année dernière, à pareille date, je vous informais de la tenue en virtuel de notre Assemblée générale annuelle ; il y a déjà un an que j’ai écrit cela… Mon père m’a souvent dit que les années semblaient moins longues à mesure que l’on avançait en âge. Je crois ne pas être le seul à le constater.

Vous pourrez, lire dans les dernières pages de ce numéro de La Lucarne, un compte-rendu de la journée du 25 septembre dernier, journée qui nous a permis de nous réunir, pour de vrai cette fois, dans le cadre de notre Assemblée générale annuelle. Ce rassemblement très agréable nous a permis d’échanger autrement que par l’intermédiaire d’écrans d’ordinateur.

En septembre 2020, nous avions révélé les noms des lauréats de nos prix Robert-Lionel-Séguin et Thérèse-Romer sans toutefois pouvoir les leur remettre en personne : Christian Denis, prix Robert-Lionel-Séguin (ci-contre) et le couple Mélanie Morel et Martin Gagné, prix Thérèse-Romer (page 18). Madame Lucie K. Morisset, pour sa part, a reçu le prix Robert-Lionel-Séguin 2021 (page 19). L’APMAQ présente ses félicitations à tous les lauréats.

La présentation de notre Rapport annuel a permis aux participants d’apprendre que notre association est en bonne santé financière grâce à nos membres, bien sûr, mais aussi au retour de la participation financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec qui semble vouloir appuyer sérieusement les actions de l’APMAQ.

Madame Sophie DeBlois a été élue par acclamation au Conseil d’administration ; elle est ébéniste, historienne de l’art et détient une maîtrise en conservation du patrimoine bâti. L’APMAQ lui souhaite la plus cordiale bienvenue. Vous pourrez en apprendre un peu plus sur elle en consultant notre site internet.

Par ailleurs, le Conseil d’administration, lors de sa dernière réunion, a converti le poste de coordonnatrice contractuelle qu’occupait Noémi Nadeau depuis un an en un poste de directrice générale. Notre association devient donc un employeur en termes juridiques et est très fière d’accueillir Noémi comme première employée. Bravo et merci à Noémi pour son travail et son engagement.

Un dernier souhait en 2021 : celui de vivre un joyeux temps des Fêtes plus convivial et plus traditionnel que le précédent !


Article tiré de La Lucarne – Hiver 2021-2022 (Vol XLIII, numéro 1).

© APMAQ 2021. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.