Notre visite à Buckingham

Notre visite à Buckingham

2 septembre 2023

Michelle Roy

La température était de connivence avec les organisateurs, pas une goutte de pluie !!! Dès notre arrivée au Centre de services de Buckingham, le café et les muffins nous ont été servis. Les participants ont été accueillis par le Comité organisateur local. Dirigé par Pierre Schnubb et son épouse Hélène Rollin, membres de l’APMAQ, assistés par des SUPER bénévoles. Michelle Roy, membre de notre Conseil d’administration, a souhaité la bienvenue aux participants au nom l’APMAQ et a lu un mot du président, Clément Locat, et de la directrice générale, Noémi Nadeau. Le conseiller municipal de Buckingham, Edmond Leclerc, a fait ensuite état de son intérêt personnel pour le patrimoine bâti. La visite du 9 juillet 2023 s’est déroulée selon deux circuits désignés « est » et « ouest ».

Description du circuit « est »

  • Rue Charles : visite de la maison Keenan, la propriétaire nous reçoit d’une manière très chaleureuse et nous raconte l’histoire de la maison.
  • Rue Maclaren : visite de l’église Saint-Grégoire-de-Nazianze. De style romano-byzantin, elle est construite selon les plans des architectes Louis-Alphonse Venne et de Joseph Dalbé Viau. À l’intérieur, nous avons pu admirer ses douze colonnes romaines et ses 24 magnifiques vitraux.
  • Rue Buckingham : visite de l’église unie St. Andrew où nous pouvons admirer un énorme vitrail en forme de rosace et ses bancs de bois de forme arrondie. Visite de la maison Kenny. Cette superbe demeure, avec son large porche et sa toiture grise et bleue pastel, fut érigée par John D. Thomson en 1845. À l’angle de cette rue, nous apercevons l’édifice McCallum-Lahaie. Construit en 1886 et en partie incendié en 1911, ce bâtiment a servi de magasin général pendant plusieurs années. Le « château » de Buckingham : de l’extérieur, nous pouvons imaginer ce qu’était ce château de plusieurs pièces. Vestige victorien, cette maison fut habitée par William Kelly, maire en 1907-1908, ensuite par John Gleason, photographe professionnel.

Pour le dîner, nous nous sommes rassemblés au coeur du vieux village, au Café des artistes, une maison centenaire en pierre et en bois où l’historien, Pierre-Louis Lapointe nous a raconté l’histoire de Buckingham sur laquelle il a publié deux ouvrages. Après le repas, nous entreprenons le circuit « ouest ».

Le château d’eau construit en 1893. Photo : Denise Caron

L’église unie St. Andrew de Buckingham. Photo : Denise Caron

L’édifice McCallum-Lahaie construit en 1886. Photo : Denise Caron

Le barrage Boralex et la rivière du Lièvre. Photo : Denise Caron

Description du circuit « ouest »

Visite extérieure du Château d’eau qui a approvisionné les Buckinois en eau et en électricité, pendant presque 100 ans.

  • Rue Georges : nous apercevons la maison des cadres supérieurs de la Cie Maclaren, une grande demeure de briques rouges, habitée autrefois par le maire de Buckingham 1902-1906, John E. Vallée. Tous sont surpris par le robot qui tond le gazon. Ce magnifique domaine situé sur une butte nous enchante. Nous visitons la maison Barnett Maclaren où le propriétaire, Marc André Lacombe, nous raconte avec passion l’histoire de la maison, agrémentée de plusieurs anecdotes.
  • Rue Maclaren : L’extérieur rouge vif de l’église évangélique baptiste de la Lièvre, construite en 1886, attire l’attention des participants. Visite de la maison Pedneaud-Jobin : le propriétaire, Maxime Pedneaud-Jobin, ancien maire de Gatineau, nous raconte magnifiquement l’histoire de la maison, ancien presbytère de l’église baptiste.

Au pied du barrage de Boralex et suspendu au-dessus de la rivière du Lièvre, nous avons emprunté un passage piéton qui suit l’un des anciens glissoirs à bois installés vers 1830. Ce passage permet aujourd’hui aux piétons et aux cyclistes de franchir la rivière d’est en ouest. À l’époque, les glissoirs à bois des différentes scieries des compagnies telles Bigelow, Thomson, Ross, Bowman, Eaton et Maclaren, utilisaient ces glissoirs pour faire flotter les planches et les madriers vers Masson, accédant ainsi à la rivière des Outaouais et acheminer le bois vers d’autres ports. De retour au Centre de services, nous avons pris une collation en nous relatant les points forts de la journée.

Une visite que nous n’oublierons pas !!!

D’autres photos de cette visite sont affichées dans la rubrique « Souvenirs des activités passées »


Article tiré de La Lucarne – Automne 2023 (Vol XLIV, numéro 4).

© APMAQ 2023. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.


  Retour

Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique de confidentialité.