La perte d’un autre lauréat du prix Robert-Lionel-Séguin (1985) - Michel Lessard

9 avril 2022

Photo: Pedro Ruiz Archives Le DevoirC’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Michel Lessard, ce mercredi 6 avril 2022. Auteur, historien et professeur, ses ouvrages ont fait de lui un pionnier de la protection du patrimoine québécois. Amoureux des temps anciens, il était l’un des premiers à avoir éveillé les consciences sur l’importance de la vulgarisation du patrimoine.

« Il nous a ouvert les yeux et ouvert aussi bien des portes. C’est le premier, au fond, à avoir offert à tous des ouvrages de vulgarisation sur le patrimoine, à nous avoir sensibilisés, comme société, quant à l’importance de ces questions », témoigne l’historien Pierre Lahoud.


Engagé au sein de l’APMAQ depuis sa création, Michel Lessard a toujours répondu présent à nos consultations. En 1985, il avait lui-même été le 2e lauréat de notre prix Robert-Lionel-Séguin. Il y a 37 ans comme aujourd’hui, l’APMAQ souhaite rendre hommage à son engagement et à sa dévotion pour la sauvegarde du patrimoine québécois. Véritable maître à penser, ses écrits et son implication ont inspiré un grand nombre de nos membres dans la restauration de leur maison ancienne.

Son départ, à l’âge de 79 ans, est une douloureuse perte pour le patrimoine québécois et pour l’APMAQ.

Nous vous invitons à lire un article écrit par Clément Locat, membre de l’APMAQ dans le Devoir du 19 avril dernier : https://www.ledevoir.com/opinion/idees/700770/idees-michel-lessard-un-homme-de-passion


À sa famille et à ses proches, l’APMAQ adresse ses plus sincères condoléances.


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.