Le Manoir Mauvide-Genest, un des plus importants vestiges du régime seigneurial de la Nouvelle-France mis en péril par sa municipalité

1 juin 2020

Guillaume Boisjoli Côté, historien et directeur du Manoir Mauvide-Genest

Le conseil municipal de la Municipalité de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans songe à vendre le Manoir Mauvide-Genest pour défaut de paiement des compensations pour services municipaux (en lieu de taxes). Cette éventualité est malheureuse si l’on considère que la municipalité devrait plutôt reconnaître l’infortune de l’institution en aidant le nouveau conseil d’administration dans son plan de relance. Elle remplirait ainsi son rôle de protectrice du patrimoine comme le prévoit la Loi sur le patrimoine culturel.

Cependant, pour toute personne sensible à l’histoire, il apparaît évident que le manoir est plus qu’une simple marchandise culturelle qui peut être monnayée. Classé immeuble patrimonial (Québec) et lieu historique national (Canada), il s’inspire des palais urbains de la Nouvelle-France. Son intérieur témoigne d’ailleurs d’une enfilade de pièces typiques des maisons bourgeoises du XVIIIe siècle. Ce type de manoir est malheureusement rare au Québec puisque la plupart ont disparu ou sont en piètre état.

À l’aspect matériel s’ajoute l’importance du manoir comme témoin de l’histoire locale et régionale. En effet, le bâtiment fut le symbole de l’autorité seigneuriale dans la partie sud-ouest de l’Île d’Orléans au XVIIIe siècle. Comme l’historienne Louise Dechêne le fait remarquer : « la seigneurie a précédé tout le reste ». À travers le manoir, c’est toute une partie de l’histoire, de l’exploitation territoriale, de la culture, des droits et des tensions sociales de la société de nos ancêtres qui nous est révélée. En 1986, une commission gouvernementale relevait d’ailleurs que l’Île d’Orléans est l’un des cinq lieux du Québec où il serait légitime de commémorer le régime seigneurial en raison des legs matériels qui s’y trouvent, dont notamment le Manoir Mauvide-Genest.

Souhaitons que ces quelques lignes encouragent les édiles municipaux à s’interroger sur la meilleure marche à suivre.

Si vous voulez contribuer à la sauvegarde du Manoir Mauvide-Genest, visitez le site www.manoirmauvidegenest.com 
Ou écrivez-nous à [email protected]


Article tiré de La Lucarne – Été 2020 (Vol XLI, numéro 3).

© APMAQ 2020. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.