Note de la page couverture

26 mai 2021

Photo Jerry Roy

La maison Laurence « Les Saules »

Villa victorienne construite au début du XXe siècle pour Octave Laurence. Boucherville est un lieu de villégiature très recherché, surtout par les Montréalais. On l’appellera « Les Saules ». À l’étage de cette maison de bois, on peut admirer l’oriel coiffé d’un toit conique qui prend l’allure d’une tourelle en forme de poivrière.

La Maison Malhiot

En 1741, Jean-Baptiste Boucher de Niverville, fils de Pierre Boucher le fondateur, signe un contrat de « massonne » pour cette maison de pierres. Les travaux s’amorcent entre 1743 et 1744. François- Xavier Malhiot (veuf de Julie de la Perrière, puis de Sophie de la Bruère) l’acquiert en 1841 de Pierre-Amable Boucher de Boucherville, cinquième seigneur.

Les dimensions mentionnées au contrat concordent bien avec le carré d’origine de cette demeure qui respecte le rythme traditionnel du Régime français du côté gauche. Du côté droit, une rallonge avec ses deux fenêtres, sa lucarne et sa cheminée, vient rompre ce rythme.

Source :
Le circuit patrimonial de Boucherville, édition 2017


Article tiré de La Lucarne – Été 2021 (Vol XLII, numéro 3).

© APMAQ 2021. Tous droits réservés sur l’ensemble de cette page. On peut reproduire et citer de courts extraits du texte à la condition d’en indiquer l’auteur et la source, mais on doit adresser au secrétariat de l’APMAQ toute demande de reproduction de photos ou du texte intégral de cette page.


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.