Contactez-nous!




Nouvelles



La peinture à l’huile… est-ce bien difficile?

  1 avril 2015

Depuis 2012, les restaurateurs de l’atelier du bois du Centre de conservation du Québec portent une attention particulière aux peintures traditionnelles à l’huile de lin, celles-ci répondant à plusieurs impératifs de la protection des éléments architecturaux extérieurs en bois : adhérence, flexibilité, durabilité, pénétrabilité et perméabilité à l’humidité.

Une procédure détaillée est ici proposée aux Amis et propriétaires de maisons anciennes du Québec afin qu’ils puissent tirer le meilleur parti de cette peinture.

Lire la suite

Les boiseries-pâtisseries de Montréal

  1 avril 2015

Dans le précédent numéro de La Lucarne, Austin Reed nous a présenté certains outils manuels anciens pour le travail du bois. A cette époque, c’est le tour de main et l’habileté du menuisier maniant ces rabots et bouvets qui sont garants du résultat final. Toutefois, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, Montréal se développe à la vitesse grand « V » et les nouveaux quartiers résidentiels1 ne veulent pas être en reste avec les quartiers chics ; ils souhaitent attirer la clientèle avec une architecture qui se démarque. 

Lire la suite

Le printemps de l’APMAQ

  1 avril 2015

En ce dimanche 29 mars, les astres étaient alignés pour l’association Amis et propriétaires de maisons anciennes du Québec (APMAQ) qui tenait une activité de financement sur la route d’Argentenay, à Saint-François.

Un ciel aux couleurs du printemps, un soleil éclatant, mais encore suffisamment de neige pour profiter d’un hiver qui résiste à sa disparition et la douce chaleur de la maison patrimoniale de Michel Gauthier qui nous attend au bout du chemin.

Lire la suite

Un village enchanteur

  1 avril 2015

Saint-Denis-sur-Richelieu enchante par sa beauté. Situé sur la rive droite de la majestueuse rivière Richelieu, il offre plusieurs percées visuelles sur cette rivière qui a vu naviguer Champlain.

Son patrimoine religieux a de quoi charmer le visiteur le plus curieux : une église grande comme une cathédrale qui cache un bâtiment raffiné des années 1792-1796 derrière une façade Beaux-Arts.

Lire la suite

Ma petite patrie

  1 avril 2015

Ma petite patrie ? C’est sans conteste le Vieux Saint-Eustache — entouré de ses rangs et montées rurales. J’y ai vécu près du tiers de ma vie. C’était à une époque où on découvrait les villages environnants en vélo. Où prospéraient les grandes fermes laitières, les érablières avec leurs cabanes à sucre, les vergers de Saint-Joseph-du-Lac aux pommiers embaumés de fleurs.

Lire la suite

Chronique de passages

  1 avril 2015

Les trains filent et défilent et les gares en sont les ports d’attache tout au long de leurs trajets, toujours et encore plus loin… c’est l’histoire d’une de ces gares qui a connu plusieurs usages, plusieurs histoires. Hier encore, elle servait de lieu d’accueil en pays canadien et de « route » de transport de marchandises vers les États-Unis. 

Lire la suite

  
(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) (18) (19) (20) (21) (22) (23) (24) (25) (26) (27) (28) (29) (30) (31) (32) (33) (34) (35) (36) (37) (38) (39) (40) (41) (42) (43)

Retour
Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.