Contactez-nous!




Nouvelles



Les bâtiments agricoles au Québec – Partie II

  1 décembre 2014

Nous sommes à la fin du 18e siècle. L’agriculture et l’architecture agricole sont à la veille de changements importants. Les premières habitations et bâtiments agricoles des 17e et 18e siècles s’inspiraient des constructions médiévales. Pendant presque deux siècles, une architecture de bâtiments à pignons droits, souvent à deux versants, recouverts de planches de bois ou encore de chaume, est courante en Nouvelle-France. Elle accompagne une agriculture de subsistance et d’autarcie.

Lire la suite

1700 La Poste, une nouvelle vie pour un ancien bureau de poste

  1 décembre 2014

Le 1700 Ouest de la rue Notre Dame est une succursale postale de petite taille dont l’architecture ne manque pas pour autant de monumentalité. Elle s’impose dans son environnement urbain, notamment par ses larges proportions et par son portique à colonnes, typique d’une institution d’envergure. Construit selon le dessin de l’architecte David Jerome Spence en 1913, l’immeuble est un exemple maîtrisé du renouveau classique Beaux-Arts proprement nord-américain lancé au début du vingtième siècle.

Lire la suite

La leçon des arbres

  1 décembre 2014

ll y a exactement 42 ans j’ai eu la chance d’acquérir, à Saint-Eustache, une belle grande maison patrimoniale avec son magnifique terrain riverain. Celui-ci, jadis rempli de massifs fleuris, était devenu une immense pelouse monotone. Mais il abritait une grande diversité de superbes arbres. Avec les années, ils devinrent mes professeurs ès nature. Et mes amis.

Lire la suite

Prix Thérèse Romer 2014

  1 décembre 2014

Lauréat du prix Thérèse Romer 2014 : François-Pierre Gingras
Maison Gingras à Montréal (1893)

L’APMAQ a remis son prix Thérèse-Romer à François-Pierre Gingras. Ce prix souligne la contribution de membres de l’APMAQ à la conservation (entretien et restauration) et à la mise en valeur d’une maison ancienne. Construite entre septembre 1893 et février 1894, la maison primée est de style victorien avec une influence Second Empire. Elle appartient à la famille Gingras depuis 1949. François-Pierre Gingras en a hérité en 2009. 

Lire la suite

 
(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) (18) (19) (20) (21) (22) (23) (24) (25) (26) (27) (28) (29) (30) (31) (32) (33) (34) (35) (36) (37) (38) (39) (40) (41) (42) (43)

Retour
Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.