Restauration des portes et fenêtres, une formule gagnante

29 juin 2016

Comment mesurer la complexité d’une restauration et juger avec circonspection les propositions des entrepreneurs?

Crédit photos : Maison Girardin (Beauport)Le samedi 23 avril, La Maison Girardin (arrondissement de Beauport) accueillait l’atelier-conférence « Restaurer les portes et fenêtres des maisons anciennes » animé par Alain Lachance, artisan ébéniste qui conserve pour son métier une passion indéfectible (voir photo ci-contre).

Près d’une vingtaine de personnes ont eu la chance de participer à cet événement organisé par l’APMAQ et la Maison Girardin, un lieu que M. Lachance a particulièrement apprécié.

En effet, située dans l’arrondissement de Beauport, la Maison Girardin fait partie du réseau des Maisons Patrimoniales de la ville de Québec. Restaurée, elle conserve le cachet des maisons de l’époque (fin 18e siècle, début 19e siècle).

Selon Alain Lachance, le fait de pouvoir évoquer tous les aspects de la restauration des portes et fenêtres au sein d’un lieu empreint d’histoire a donné à cette journée une dimension exceptionnelle. Rien de comparable dans un atelier d’ébénisterie !

Crédit photos : Maison Girardin (Beauport)La première partie de la journée était consacrée à un exposé technique sur la restauration des portes et fenêtres anciennes. Les participants, des Beauportois et des Montréalais, avides d’informations et de conseils, n’ont pas hésité à poser des questions précises sur leurs besoins en matière de restauration. Cette première partie s’est jouée sur un tempo interactif pour le plus grand plaisir de tous !

« Je me suis facilement prêté à ce jeu. Les participants avaient un fort intérêt pour le sujet et des questions précises. J’ai beaucoup de respect pour qui fait le choix de sauver les boiseries. Il est important d’encourager des personnes qui préfèrent restaurer l’ancien, avec une histoire, permettant ainsi de conserver le cachet et la valeur patrimoniale des lieux. »

La deuxième partie a fait la part belle à l’atelier pratique : présentation de ferrures anciennes, démontage de battants, décapage, réparation, préparation de surface, finition, nouvelles peintures à huile de lin, écologiques et résistantes et enfin, coupe de vitre. Autant de sujets complémentaires pour appréhender et mieux connaître les rouages techniques de la restauration des portes et fenêtres !

Tous sont repartis avec des informations pratiques pour la restauration de leurs portes et fenêtres anciennes.

Cet atelier-conférence a été repris le samedi 14 mai à Princeville.


  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.