La toiture du père Noël

5 décembre 2020

Pierre Bleau, ingénieur

C’est lors d’une brève conversation avec la nouvelle gardienne de nos enfants que nous découvrons le surnom dont on a affublé notre résidence, soit la « maison du père Noël ». Un sobriquet qu’elle explique par la couverture métallique ornée de sa cheminée en brique tout aussi rouge, aux fenêtres, des faux volets en aluminium d’un vert sapin et pour manteau, le revêtement de vinyle blanc. Pas évident pour la réputation de notre vieille dame !


Vous devez être membre pour lire la suite.

  Devenez membre



  Retour


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.