Contactez-nous!





La renaissance d’une maison d’ouvrier

5 mars 2020

J’ai acheté le 1 rue Barras à Lévis en septembre 2006. J’avais alors 24 ans, des moyens limités, peu d’expérience en rénovation mais, puisque j’avais toujours voulu ha­biter une maison ancienne, elle était parfaite pour moi en dépit de ses défauts et de son mauvais état. Si le projet m’avait semblé facile, il aurait perdu tout intérêt pour moi. Il y a quelque chose d’émouvant à redonner vie à un bâtiment malmené et défiguré au cours des années.


Vous devez être membre pour lire la suite.

  Devenez membre


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.