Contactez-nous!




Nouvelles



Un recul inattendu dans nos campagnes de financement

  10 novembre 2018

Nous apprenions récemment que le programme Placement Mécénat Culture, auquel nous participions depuis 4 ans, a modifié ses critères et par conséquent l’APMAQ n’y est plus admissible. Tel que mentionné auparavant, ce programme nous a permis de recueillir plus de 100, 000$ avec une participation gouvernementale de 75%. Il est évident que ce changement de critères ouvre une brèche importante dans la gestion de l’APMAQ et nous oblige à revoir notre mode de financement.

Lire la suite

À propos de sauvegarde patrimoniale

  10 novembre 2018

Parmi les nombreux dossiers de maisons anciennes en péril dont l’APMAQ est saisie, trois ont particulièrement retenu notre attention au cours des dernières semaines. Le cas de la maison Rodolphe-Audette construite en 1910 sur un promontoire dominant le Vieux-Lévis tient de la saga. Après des années d’efforts de la part d’un grand nombre de citoyens en vue de sa survie, le Comité de démolition de la Ville a statué en faveur de sa disparition. Elle serait remplacée par des condos à haute densité. Au moment d’écrire le présent texte, un citoyen a fait appel de cette décision. Y aurait-il encore un espoir?

Lire la suite

5 bonnes pratiques à adopter en assurance

  10 novembre 2018

Si vous consultez plusieurs assureurs avant de souscrire à une police, assurez-vous de comparer les bons éléments. Certaines différences de primes peuvent s’avérer importantes : mais attention, comparez-vous bien des pommes avec des pommes ? Une économie de prime résulte probablement de l’exclusion d’une ou plusieurs garanties. Le nom des garanties est peut-être le même, mais l’étendue de la protection est souvent différente. Avant d’arrêter votre choix, vérifiez d’abord que vous êtes couverts selon vos besoins et que vous profiterez bien de toutes les garanties nécessaires.

Lire la suite

La gare patrimoniale centenaire de Vallée-Jonction

  10 novembre 2018

Suite à la Confédération de 1867, deux compagnies ferroviaires seront étroitement liées au développement du rail en Beauce. En 1876, la Levis & Kennebec Railway atteint un endroit désigné « Trou-de-la-Bisson ». Trois ans plus tard, en amont, une première station sera érigée sur un site stratégique, berceau de la future paroisse de l’Enfant-Jésus (Vallée-Jonction). De son côté, la Quebec Central Railway aboutit juste en face sur la rive ouest de la Chaudière en 1880. L’année suivante, un premier « pont des chars » couvert relie les deux rives, permettant un lien direct entre Sherbrooke et Lévis. La gare de Beauce devient une jonction ferroviaire, qui finira par relier la Beauce à Mégantic en 1895, à Lac-Frontière en 1915, à Québec en 1921, voire même aux États-Unis.

Lire la suite

Entrevue avec Guy Bel, forgeron

  10 novembre 2018

Né et formé en France, plus précisément à Lyon, Guy Bel pratique la forge à Saint-Laurent de l’Île-d’Orléans depuis plus de quarante ans.

Lire la suite

Un parcours patrimonial champêtre à Montréal

  10 novembre 2018

Des études menées en mai 1991 à l’initiative de la Ville de Montréal par André Laberge et Gabriel Bodson ont conclu à l’attribution d’une valeur patrimoniale certaine au secteur connu comme « le village » et ses environs. L’église Saint-Joseph et son presbytère, en particulier, méritent considération. D’autre part, un événement historique datant de 1690 est rappelé par un monument érigé par Parcs Canada au Bout de-l’île. Il s’agit de la bataille de la Rivière-des-Prairies, entre Iroquois et colons français, à l’emplacement de la Coulée Grou.

Lire la suite

  
(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) (18) (19) (20) (21) (22) (23) (24) (25) (26) (27) (28) (29) (30) (31) (32) (33) (34) (35) (36) (37) (38) (39) (40) (41) (42) (43)

Retour
Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.