Contactez-nous!




Nouvelles



Mot du président

  25 octobre 2019

Si l’APMAQ, à ce jour, a peu fréquenté les Laurentides touristiques ce n’est pas faute d’en reconnaître les mérites patrimoniaux. On lira donc avec intérêt et plaisir le texte de Michelle Prévost concernant les loggies de Morin Heights. Les lieux décrits rappelleront des souvenirs aux membres qui ont participé à la visite de Montebello l’an dernier. Il s’agit d’un patrimoine plutôt récent puisque la construction des chalets dont il est question remonte aux années 1930. Cependant, qu’il soit ancien ou récent, le bâti patrimonial n’est jamais à l’abri des menaces. Il est intéressant d’apprendre que l’esprit de solidarité qui a animé les promoteurs et les premiers propriétaires de ces chalets s’est, avec les années, transmis à leurs successeurs. Ceux-ci, en effet, assument collectivement la préservation de ce beau patrimoine. Un exemple dont on pourrait s’inspirer!

Lire la suite

Coint du mécène - Dons planifiés

  25 octobre 2019

L’APMAQ désire amorcer un programme de dons planifiés.

Un don planifié est une contribution immédiate ou future qui reflète les désirs et les objectifs philanthropiques du donateur et permet à l’organisme receveur d’atteindre ses propres objectifs par une meilleure planification et gestion financière à long terme.

Le don planifié s’adresse à tous les portefeuilles. Il n’y a pas de petits dons. Une somme modeste est tout aussi appréciée. En souscrivant à un programme de don planifié, le donateur exprime sa reconnaissance envers l’organisme choisi et participe ainsi aux objectifs et aux programmes de celui-ci. Il prend un engagement sociétal basé sur ses valeurs. Il comble ses désirs de participation à une cause qui lui tient à cœur. Sur le plan pratique, le don planifié réduit les impôts et permet, dans certains cas, de donner plus, à moindre coûts.

Le don planifié peut prendre diverses formes : une valeur immobilière, une assurance-vie, un montant d’argent ou autres.

Dans l’immédiat, un donateur peut s’engager pour un montant mensuel de 10 $, 15$, 20$ ou un montant annuel de 100$, 250$, 500$. L’importance d’un tel don est de permettre à l’APMAQ de mieux planifier sa gestion financière et ses programmes.

À plus long terme, un don testamentaire, sous diverses formes, peut être convenu.

Lire la suite

Conférence : La notable maison Hormidas-Lauriault

  13 août 2019

Le conférencier aborde les étapes de la restauration de sa résidence de tendance victorienne. Découvrez ce témoin exceptionnel du secteur d’intérêt patrimonial et architectural du Vieux-Pointe-aux-Trembles. Visitez ensuite le site en compagnie des propriétaires et découvrez les éléments décoratifs de la façade de la résidence.

Lire la suite

Explication de la page couverture

  12 août 2019

La Maison Roy, sise au 3600 avenue Kent, à Montréal, fut construite vers 1880, bien qu’on soupçonne que certaines parties soient beaucoup plus anciennes. Elle abrite actuellement le Centre de pédiatrie sociale du Docteur Julien pour le quartier Côte-des-Neiges. Sa restauration récente devait relever un double défi: redonner à la maison son cachet d’origine tout en répondant aux exigences de sa nouvelle fonction. Les enfants ont l’impression d’entrer dans une maison familiale accueillante et chaleureuse plutôt que dans une froide clinique.

Lire la suite

Dons d’objets pour vente aux enchères

  12 août 2019

L’encan silencieux traditionnel se tiendra en octobre prochain au Domaine Joly-de-Lotbinière dans le cadre de la remise des prix et de l’assemblée générale annuelle.

Lire la suite

Un mécénat patrimonial, des préjugés à combattre, une île à protéger

  12 août 2019

Combien de pertes patrimoniales n’avons-nous pas déplorées au cours des derniers mois? Pour beaucoup d’entre elles, il n’y avait aucune justification. Ce numéro de La Lucarne veut porter à l’attention de ses lecteurs un cas se situant exactement à l’opposé. Des fonds privés ont été mis au service de la sauvegarde d’une maison ancienne dans un but humanitaire. Il s’agit de la maison Roy dont on trouvera le récit dans ces pages. De tels cas sont rares mais peut-être pas autant qu’on serait porté à la croire. Il est important d’en faire état afin de favoriser une certaine émulation dans ce sens. Notre société a été longtemps habituée à une philanthropie qui se pratiquait par l’entremise du clergé et des communautés religieuses. Une nouvelle philanthropie, laïque cette fois, est en émergence. Pourquoi ne pourrait-elle pas bénéficier à la sauvegarde patrimoniale? C’est là une avenue que nous espérons prometteuse.

Lire la suite

  
(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) (18) (19) (20) (21) (22) (23) (24) (25) (26) (27) (28) (29) (30) (31) (32) (33) (34) (35) (36) (37) (38) (39) (40) (41) (42) (43)

Retour
Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.